Le FabLab, une première au Canada !

À la Commission Scolaire Marguerite-Bourgeoys de Montréal, le conseiller pédagogique M. Mathieu Dubreuil est l’instigateur du premier FabLab qui est un laboratoire de fabrication en milieu scolaire unique au Canada. Cliquez sur le lien pour lire l’article sur les FabLab de la province de Québec.

http://www.fablabs-quebec.org/

Mathieu Dubreuil

M. Mathieu Dubreuil conseiller pédagogique à la CSMB

Les recherches d’une brodeuse informatisée et d’un logiciel de numérisation conduisent M. Dubreuil chez Janome.

Après les démonstrations et l’étude des produits Janome, il se rend compte tout de suite de l’immense possibilité d’aider les jeunes à développer leur potentiel de créativité avec:

la brodeuse Memory Craft 350E

MC350E

Memory Craft 350E

le logiciel de numérisation de motifs Artistic Sewing Suite

artss7

Artistic Sewing Suite Version 7

avec son option de découpe des motifs pour la pose des pierres du Rhin et des transferts d’images qui sont ensuite posées avec:

la presse Artistic

Picture5

100 livres de pression 

Depuis la rentrée scolaire en septembre dernier, les élèves peuvent numériser leurs idées avec le logiciel Artistic Sewing Suite pour ensuite broder le résultat avec la MC350E.

MC350E branchée Artistic

Photo de la première installation de la machinerie Janome

Le journal local était de passage lors d’une journée de présentation et voici le lien direct pour lire l’article:

http://www.expressoutremont.com/Vie-de-quartier/2014-09-24/article-3880386/Le-FabLab,-une-premiere-au-Canada/1

Grâce à cette initiative innovante, le FabLab,  les travaux manuels font un retour en force dans les écoles du Québec.

Félicitations à M. Mathieu Dubreuil!

Bravo à la Commission Scolaire Marguerite Bourgeoys! 

À propos de Céline Ross

À cause des imprévus de la vie, j'ai changé de carrière très tôt dans ma jeune vie d'adulte. Toute mon éducation scolaire, du primaire au secondaire et jusqu'au professionnel, m'a été enseignée par les religieuses CND qui étaient... très exigeantes. Ces professeurs m'ont inculqué le goût de bien apprendre, l'appréciation du travail bien fait et l'envie de toujours me perfectionner. Je n'aurais jamais osé ouvrir mon École de couture sans cette formation ni cette certification. Lorsque je deviens revendeur autorisé Janome en avril 1982, la compagnie poursuit ma formation côté machine à coudre et je deviens Éducatrice. Mon travail est varié; je donne des formations aux marchands Janome pour l'Est du Canada et d'ailleurs. Je participe à des Salons, à Janome Institute, je publie un cyber bulletin, j'ai fondé un 'Club de broderie' à Montréal en 1994 et, depuis l'année dernière, chez d'autres marchands. Je confectionne des échantillons avec les nouveaux produits que Janome ne cesse de développer. Et, depuis aujourd'hui, je blogue ! Après toutes ces années dans ce domaine, je garde toujours le même enthousiasme à apprendre et à transmettre mes connaissances. Janome est à la fine pointe de la technologie moderne et ne cesse de me faire progresser.
Cette entrée a été publiée dans Articles Janome, Artistic, Artistic Sewing Suite, Brodeuses Janome, Logiciels Janome, MC350E. Mettre ce permalien en signet.

6 réponses à Le FabLab, une première au Canada !

  1. Quelle belle initiative que ce fablab !! C’est une façon de rassembler les personnes ayant des compétences différentes pouvant être utiles à d’autres . En s’aidant mutuellement , on peut atteindre de plus hauts sommets et se réaliser, tout en servant la communauté.
    C’est une bonne façon d’amener les jeunes à prendre conscience de leur potentiel et de tisser des liens entre eux tout en étant utiles à la population de leur quartier et des environs.
    Ce sera sûrement une aide au décrochage scolaire.

    Dans l’article, on parle du cercle des fermières, dont je fais partie, en se demandant si il y a un pont qui peut se créer avec celui-ci. C’est certain, que les fermières cherchent à recruter des jeunes car une de leurs motivations premières est la transmission du savoir-faire de nos aînés aux générations futures. Ce serait une bonne façon d’entrer en contact avec les jeunes par le biais du fablab, mais encore faudrait-il accepter d’innover en incluant les travaux fait avec ces nouvelles technologies. Je pense que les personnes,de part et d’autres, auraient beaucoup à donner.

    En dernier, je trouve très intéressant de voir qu’on prend notre médium comme outil de pédagogie, avec nos machines et logiciels. Je prendrais bien quelques cours.

  2. Marthe Lapare dit :

    Oui Monique tu as vraiment raison je pense moi aussi que ça peu aider certain jeunes a ne pas décrocher..Je trouvais malheureux q’il ne donnais plus de court de couture a l’école.Bravo a FabLab. Et bon succès. .

  3. NathM dit :

    C’est vrai, excellente initiative ! Longue vie à FabLab ! (et en plus c’est la 350E !)

  4. duranceaud dit :

    Je suis contente de voir ce genre de progrès et je trouve réconfortant qu’on pense à intéresser les jeunes avec autre chose que les jeux vidéo. Il y a de l’espoir, bravo!!!

  5. mamajoce dit :

    Felicitations a Fablab et Janome! Une belle initiative pour inspirer nos jeunes a etre creatif.

  6. derylouise dit :

    M.Dubreuil a compris qu’aider les jeunes, c’est de travailler au décrochage scolaire

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s